Roger Cosme ESTEVE
Roger Cosme ESTEVE
Roger Cosme ESTEVE
L’Indépendant
Roger Cosme ESTEVE
Roger Cosme ESTEVE

Artiste des Pyrénées Orientales. Cosme-Estève Roger – Peintre. Toile N°02.
Roger Cosme ESTEVE_a3
« La lumière, je l’ai trouvée dans les arbres »

 

Résultat de recherche d'images pour "Roger Cosme Esteve"

Révélé au début des années 80 à Perpignan, Barcelone et Paris, Roger Cosme Estève expose depuis régulièrement en Europe (Allemagne, Espagne, Italie, Pays-Bas) mais aussi au Maroc ou en Asie centrale. La ville de Perpignan lui a consacré en 2016 une rétrospective relatant 20 ans de peinture et le nouveau musée Rigaud vient d’acquérir une de ses œuvres.

Résultat de recherche d'images pour "Roger Cosme Esteve"

Roger-Cosme Estève a exposé du 14 mai jusqu’à la mi-juin 2002 galerie Al Manar-Dawliz, Casablanca. “Alchimiste de la matière qui se méfie des rutilences de la palette, explorateur du fantastique et de l’étrange, des bords de rivières et des rêves blancs” (J-P. Alduy), il est, aujourd’hui, installé au bord de la lagune de Oualidia, où il continue de collecter avec précaution ces moments simples et fragiles qui forment la trame d’une vie — et que l’on retrouve sur ses toiles et ses papiers.

Roger Cosme Estève réside habituellement dans le Sud-Ouest de la France ; il s’est fixé, depuis plus d’un an déjà, à Oualidia – d’où son exposition à la galerie Al Manar, où l’on se réjouit de pouvoir montrer le travail d’un plasticien de cette envergure. Révélé au début des années 80 à Perpignan, Barcelone et Paris, R. Cosme Estève a souvent exposé en Europe — Allemagne, Espagne, Italie, Hollande —, mais aussi en Asie centrale.

En l992, Estève fait deux séjours d’un mois sur la frontière entre le Kirghiszistan et le Kazakhstan. Il expose à Bichkek, la capitale du premier des deux États ; Almaty, la capitale du second, le fait entrer dans les collections de son musée des Beaux-Arts.

Resté fidèle, coûte que coûte, à la peinture, Estève, sans dissocier le sacré de sa pratique artistique, n’a pas éludé les possibilités technologiques et esthétiques offertes à sa génération. Ainsi s’est-il intéressé à l’installation, à la performance, à la vidéo et au multimédia, domaines explorés en particulier lors de sa période land-art, dite des “pells de la terra”.

Il a également exploré le design graphique, qu’il a appliqué avec bonheur au livre, à l’affiche, à la pochette de disque.
Cet artiste de qualité est présent dans de nombreuses collections privées et publiques, tant en France qu’à l’étranger.

Je laisse un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :