Kassou Seydou

La peinture de Kassou Seydou est une écriture au monde. Chaque toile est un récit mystérieux, la représentation d’un monde idéal dont l’artiste à la vision. Chaque peinture est une allégorie où cohabitent des séries de symboles empruntés à diverses cultures, temporalités et géographies. Mis ensemble, ces symboles se complètent et constituent les éléments structurels de la grammaire de l’artiste. Telles les fondations de cette langue visuelle, des lignes graphiques tapissent le fond des peintures. Leurs motifs curvilignes déclinés à l’infini sont les marques de la transe créative qui les a vu naître. Ils nous entraînent aux frontières de l’hypnose.

Kassou Seydou conçoit ainsi chaque œuvre comme un macrocosme idéal : il place l’harmonie entre les hommes et la nature au cœur d’une société apaisée. Les couleurs, souvent vives, parfois terrestres, s’assemblent dans des combinaisons pleines de sens. Les personnages qui habitent ses toiles sont autant les clés d’interprétation que les porteurs de cette vision du monde. Géants généreux, ils sont représentés travaillant à leur tâche, agriculteurs, marchands ou ferronniers, ou dans leur environnement quotidien que l’artiste figure de façon quasi-abstraite et qu’il nous invite à déchiffrer et interpréter à la lumière de problématiques contemporaines telles que l’épuisement des ressources ou l’accroissement des inégalités structurelles.

La représentation de figures humaines dans un ensemble hautement symboliste incarne la volonté de l’artiste de replacer les rapports humains au cœur d’une société plus juste. Les tensions et altérations visibles chez ses personnages évoquent une critique tacite de la société. Les attributs, emblèmes et autres fétiches révèlent quant à eux l’importance qu’accorde l’artiste à la tradition et à la culture dans l’équilibre du monde.

Kassou Seydou


Né en 1971 à Ziguinchor, Sénégal. Vit et travaille à Keur Massar, Sénégal.

Formé à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Dakar entre 1998 et 2001, Kassou Seydou participe à une résidence de deux ans à Joal-Fadiouth, ville de naissance de Léopold Sedar Senghor, avec l’association ”Portes et passages du retour”.

Partant du constat que tout est écriture et que l’écriture est une ligne déformée, l’artiste la conceptualise par la reproduction de formes circulaires constantes. Son travail, poétique et proche de la narration, dévoile une vision d’un monde altéré et complexifié : Kassou Seydou, avec sa palette chaude et ses personnages animés, fait le constat d’un monde en désordre.

En 2019, la galerie Cécile Fakhoury présente l’exposition personnelle Mbindoum kaw gue à la galerie de Dakar au Sénégal. En 2018, c’est dans le cadre du programme OFF de la Biennale de Dakar que la Galerie Cécile Fakhoury présente FO-RE, exposition monographique de l’artiste. En 2017, la Galerie lui consacre sa première exposition personnelle, Kings of The New Cities à Abidjan, Côte d’Ivoire.

Les œuvres de Kassou Seydou ont été montrées dans plusieurs expositions collectives. En 2016, il participe à l’exposition Voyage à Dakar à la Galerie Médina de Bamako avec la Fondation Eiffage et à l’exposition En quête de sens dans le OFF de la Biennale de Dakar. Ses gravures sont présentées à Raw Material Company pour l’exposition De Kawral à Sargal en 2013 à Dakar, Sénégal. En 2009, Il participe à l’exposition Ku Gestu Guiss à la Fondation Eiffage à Dakar, puis participe l’année suivante à Act3 au Musée Boribana d’art contemporain de Dakar, Sénégal.

Kassou Seydou a participé à plusieurs résidences ayant donné suite à des expositions, notamment en 2017 à la Fondation Blachère à la Somone au Sénégal et en 2015 à l’Alliance française de Ziguinchor. En 2009, il est lauréat du concours Wapi (Word & Pictures) du British Council, et y expose par la suite en 2012 et 2014.

Sélection d’expositions : Mbindoum kaw gue, Galerie Cécile Fakhoury, Dakar (Sénégal, 2019) ; FO-RE, Le OFF – Biennale de Dakar (Sénégal, 2018) ; Kings of the new cities, Galerie Cécile Fakhoury, Abidjan (Côte d’Ivoire, 2017) ; Le premier salon des jungles urbaines, Partcours, Dakar (Sénégal, 2016) ; De Kawral à Sargal, Raw Material Company, Dakar (Sénégal, 2013)


https://cecilefakhoury.com/artists/36-kassou-seydou/overview/

Je laisse un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

R.G.P.D.

formulaire de demande/ suppression de données personnelles

Sélectionner un type de demande :


%d blogueurs aiment cette page :