Bernard Morteyrol
Bernard Morteyrol
Bernard Morteyrol a vécu à Paris pendant presque 40 ans. Il est venu ensuite s‘installer dans le Var, d‘abord à Aups, pendant 5 ans, puis à Villecroze où il vit et travaille depuis 1985. Il n‘est pas devenu pour autant un artiste qui ne peindrait que des paysages, que les arbres, les collines, les fleurs et les ciels du Midi. Il est resté ce qu‘il a toujours été, un homme d’aujourd’hui, informé, ouvert, perméable aux autres et à ce qui se passe autour de lui. Il a choisi d‘habiter dans un village, il apprécie et aime cette vie. Mais cela ne veut pas dire qu‘il s‘est retiré ou coupé du monde moderne. Alors, disons pour simplifier que Morteyrol est quelqu’un de la ville et de la campagne, de la télé et de la nature, de l‘authenticité du vécu et de artificialité des stéréotypes et des clichés. Ce « et » est important car il constitue le signe de l‘addition.

Mais encore…

Bernard Morteyrol
Bernard Morteyrol

Né en 1942 à Paris
Vit et travaille à
Villecroze dans le Var.

« Pour moi, l’œuvre doit cesser d’être seulement un objet à regarder pour devenir un objet à penser. Ainsi, je propose le résultat de mes expériences, pratiquées avec le pessimisme de l’intelligence et l’optimisme de la volonté. Et pour cela, je mets le regardeur dans un état d’instabilité, d’interrogation et, finalement de recherche. »

Bernard Morteyrol a vécu à Paris pendant presque 40 ans.. Il est venu ensuite s‘installer dans le Var, d‘abord à Aups, pendant 5 ans, puis à Villecroze où il vit et travaille depuis 1985.

Il n‘est pas devenu pour autant un artiste qui ne peindrait que des paysages, que les arbres, les collines, les fleurs et les ciels du Midi. Il est resté ce qu‘il a toujours été, un homme d‘aujourd‘hui, informé, ouvert, perméable aux autres et à ce qui se passe autour de lui. Il a choisi d‘habiter dans un village, il apprécie et aime cette vie. Mais cela ne veut pas dire qu‘;il s‘est retiré ou coupé du monde moderne.

Alors disons pour simplifier que Morteyrol est quelqu‘un de la ville et de la campagne, de la télé et de la nature, de l‘authenticité du vécu et de l‘articialité des stéréotypes et des clichés. Ce  » et  » est important car il constitue le signe de l‘addition.

Bernard Morteyrol a été chef de studio chez Walt Disney, département journaux : Picsou, Le journal de Mickey,…
On comprend mieux l‘influence…

Image associée

Peintures

La peinture de Morteyrol est faite de « et ». Une femme et un révolver et un sens interdit et une statue de la Liberté, ça fait quoi au total ?

L’addition, s’il vous plait ! Eh bien, ça fait un ou plusieurs tableaux de Morteyrol. Car chez lui en général les tableaux de vont pas seuls. Ils se suivent et se complètent. Ils forment des séries série spectacle, série atelier, série portrait, série noire, série je me souviens de… et ils se juxtaposent de la même façon que les éléments qui les composent. Ce n’est pas chez l’artiste seulement un effet de style. C’est une façon de voir le monde..

Sa peinture, elle est fondamentalement optimiste. Et ce n’est pas seulement une question de couleurs vives et toniques. C’est aussi une question de générosité dans la variété des thèmes abordés, dans la façon d’accueillir dans ses tableaux d’autres artistes Duchamp, de Chirico, Klasen, Fromanger, Monory, Rancillac… de les citer comme pour leur témoigner du respect ou pour plus simplement leur serrer amicalement la main.

Image associée

La figuration narrative

La figuration narrative est rattachée en général à la nouvelle figuration ou au pop art, mais avec moins d’idéologie et plus de traitement de l’anecdote. Le mouvement n’a pas été structuré, en particulier, par un manifeste. Parmi ses sources d’inspiration (cadrages, montages, etc.) on compte la bande dessinée, la photographie, la publicité, le cinéma…, en fait, l’ensemble des images du quotidien. Les thèmes des œuvres sont rattachés le plus souvent aux scènes de la vie de tous les jours, ainsi qu’aux revendications sociales ou politiques.

Je laisse un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :