Atak
Atak

Il y a plus d’une vingtaine d’années, peu avant la chute du mur, Georg Barber – alias Atak – réalisait des graffitis dans Berlin-Est. Depuis, il a créé une œuvre qui s’inspire aussi bien de ce passé underground que de la bande dessinée, de la peinture romantique, des jouets, de la typographie vernaculaire et des livres pour enfants…

Peintre, le livre reste son support d’expression privilégié. Dans Pierre Crignasse ou le tout récent Étranger mystérieux – ouvrages dont des originaux sont présents dans l’exposition – on retrouve une couleur qui n’appartient qu’à lui. Une peinture dense, synthèse improbable du romantisme allemand du XIXe et des comics américains des années 1950.

 

%d blogueurs aiment cette page :