Vincent cordebard
Vincent cordebard
vincent cordebard
vincent cordebard

« La place du corps occupe une place centrale dans le travail de Vincent Cordebard. Mais pas n’importe quelle image du corps! Des corps cousus, fendus, tordus, ouverts, blessés, meurtris, marqués… Des corps qui souvent portent les traces d’une souffrance vue ou vécue, les marques d’une histoire violente : on peut même écrire histoire avec un grand H !
Si les premières approches photographiques constituaient une forme d’inventaire , non des choses, des lieux, ou des êtres (fictifs et réels), mais des points de vue rapportés sur ceux-ci. Il semble que, depuis, ses travaux, s’appuyant souvent sur des reprises de clichés anciens, agissent davantage comme une sorte de catharsis de la nature évènementielle de l’image. Autrement dit, ce qui dans ces images nous trouble, nous remue ou nous bouleverse, n’est pas tant lié à la nature des thèmes présents ou à leur origine (victimes, gueules cassées, déportés des camps de concentration, portraits de famille, noces et enfants…) qu’au retour graphique pratiqué sur ce support, en des gestes patients ou emportés, systématiques ou impulsifs. »

vincent cordebard
vincent cordebard
vincent cordebard
vincent cordebard
vincent cordebard
vincent cordebard
vincent cordebard
vincent cordebard
vincent cordebard
vincent cordebard
vincent cordebard
vincent cordebard
vincent cordebard
vincent cordebard

http://vincent.cordebard.pagesperso-orange.fr/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

R.G.P.D.

formulaire de demande/ suppression de données personnelles

Sélectionner un type de demande :


%d blogueurs aiment cette page :