Boris Obregon Alvarez
Super Poderes

Après avoir suivi une formation supérieure en dessin, à l’Université des Amériques à Santiago, puis 3 années en architecture à l’université de la Mer à Iquique, il participe en 2003 à des ateliers de formation artistique à Sao Paulo au Brésil, où auront lieu ses premières expositions, collectives et personnelles.

Suivront ensuite d’autres expositions en Amérique du Sud (Chili, Bolivie, Argentine) et en 2014, son travail s’exportera pour la première fois en Europe à l’occasion du salon Bugatti à Milan.

Avec son style affirmé, narratif et déjanté, dont la composition et la chromatique dénotent d’une grande maîtrise technique, Boris OA arrive en France et s’expose en exclusivité à Sète, à la Galerie Plurielle.

Dans ce fief de la Figuration Libre et de l’Art Singulier, il apporte un sang nouveau, mêlange fougueux, entre A.Segui et H.Di Rosa, empreint d’un je-ne sais-quoi de J.Bosch et héritier de l’ingénieux talent de M.C. Escher, autre peintre de l’impossible dimension. Comme dans ces scènes de vie que peint Boris OA, situations issues du quotidien, fantaisies urbaines, qu’il traduit dans sa propre réalité, emplie de protagonistes hybrides, mi-anges, mi-démons, et où le premier plan rejoint l’arrière-plan dans une perspective parfaite et une précision absolue!

C’est au Chili que né Boris Obregon en 1982. Ses études débutèrent à Iquique, au Chili où il suivit une formation en architecture, durant 3 ans. Il prit ensuite la route pour le Brésil où il intégra un atelier de formation artistique à Sao Paulo en 2003. Bien qu’il ait quitté l’architecture pour se consacrer entièrement à sa passion de peintre, celle-ci n’a pas entièrement disparue de son champ de création. Dans ses paysages chromatiques des lignes graphiques percutent de part et d’autres la scène qui est dépeinte. Les surfaces se distinguent mais sont placées au sein d’un même plan où les perspectives n’ont plus de lois et laissent les personnages évoluer sans repère. Un même visage peut ainsi apparaître de face et de profil à la fois. Cette libre réinterprétation de la composition laisse transparaître une grande mîitrise technique. Ce sont des scènes de vie que peint Boris Obregon, des situations issues du quotidien qu’il traduit dans sa propre réalité. Son style narratif est imprégné d’une certaine folie où se rencontrent des protagonistes hybrides. Mi humains, animaux ou robotiques, les êtres qui animent ses toiles peuvent refléter diverses expressions et facettes, mais forment un ensemble dont l’atmosphère est définitivement joviale. Entre figuration libre et art singulier, Boris Obregon a su affirmer son univers d’un tableau à l’autre. Chaque espace de ses fantaisies urbaines est exploité. Que ce soit par des motifs du décor ou des interactions parmi la foule, il y a toujours un détail sur lequel notre attention peut se laisser happer. Boris Obregon a principalement exposé en Amérique du Sud, au Chili, en Bolivie ou en Argentine, et plus récemment en Europe à l’occasion du salon Bugatti à Milan.

Source

Boris Obregon Alvarez _
Naturaleza muerta
Boris Obregon Alvarez _
Boris Obregon Alvarez _
Boris Obregon Alvarez _
La gracia es para todos
 boris oa
la gracia es para todos (détails)

http://www.galerieplurielle.fr/boris-OA.html

 

2 thoughts on “Boris OA”

  1. Super Poderes de Boris OA fait maintenant partie d’une collection privée, mais de récentes œuvres, tout aussi fabuleuses, sont à découvrir encore et encore à la Galerie Plurielle (SETE-34)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

R.G.P.D.

formulaire de demande/ suppression de données personnelles

Sélectionner un type de demande :


%d blogueurs aiment cette page :